La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mercredi (clôture)

mercredi 13 janvier 2016 18h08
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 13 janvier (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à
la Bourse de Paris, qui a réduit ses gains dans l'après-midi,
une augmentation plus forte qu'attendu des stocks hebdomadaires
d'essence aux Etats-Unis ayant atténué les espoirs nourris par
les chiffres de la balance commerciale chinoise de décembre.
  
    L'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,3% à 4.391,94
points après avoir gagné plus de 1% en début d'après-midi.
    
    * Les VALEURS PETROLIERES sont restées en hausse même si les
cours du brut ont effacé leurs gains avec les stocks d'essence
américains, soutenues par la progression des importations
chinoises de pétrole en décembre, au record de 7,82 millions de
barils. 
    TECHNIP (+2,36% à 39,40 euros) et TOTAL 
(+1,61% à 37,85 euros) ont fini en tête des hausses du CAC 40 et
MAUREL & PROM a pris 5,11% à 2,47 euros.
    En revanche, CGG a cédé 6,42% à 2,04 euros, plus
forte baisse du SBF 120, après son augmentation de
capital et VALLOUREC (-2,37% à 6,176
euros) a encore pâti des craintes du marché sur la valeur.
    
    * EDENRED (+8,17% à 16,355 euros) a signé la
meilleure performance de l'indice SBF 120. Le marché a
salué l'annonce la veille par le groupe de services prépayés
d'un renforcement dans la gestion des frais professionnels au
Brésil. 
    
    * GEMALTO a progressé de 4,73% à 57,76 euros.
Natixis juge extrêmement faible la valorisation du titre et
réalistes, voire trop prudentes pour 2017, les prévisions en
raison d'une sous-estimation du levier opérationnel.
    
    * NEOPOST a gagné 3,6% à 21,87 euros. Le groupe et
sa division Neopost Shipping ont annoncé mardi la signature d'un
nouveau contrat d'une durée de trois ans avec Royal Mail
, leur plus gros client. (Le communiqué: bit.ly/1ZkjcnO)
    
    * CASINO (+1,6% à 40,72 euros) a poursuivi son
rebond à la veille de l'annonce de son chiffre d'affaires annuel
après avoir connu jusqu'ici sept semaines consécutives de
baisse, déclenchées par des inquiétudes sur sa dette qui ont été
exacerbées par les critiques de l'investisseur américain Carson
Block. 
    
    * En revanche, ARCELORMITTAL (-3,12% à 3,105
euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et APERAM
 a reculé de 3,11% à 28,205 euros sur fond
d'inquiétudes persistantes des investisseurs à l'égard de la
demande de métaux, en particulier de la part des pays émergents,
au centre des préoccupations.
    
    * Le SECTEUR AUTOMOBILE (-1,17%) a perdu du terrain,
certains analystes jugeant limitée la génération de free cash
flows dans le secteur alors que des évolutions sont attendues
sur le plan technologique et réglementaire.
    VALEO a abandonné 2,99% à 128,15 euros, PSA
 1,5% à 14,75 euros et RENAULT 0,64% à 86,66
euros.
    
    * PUBLICIS a fini en repli de 2,48% à 53,56 euros.
Selon l'agence Bloomberg, Publicis envisage de prendre une
participation d'environ 30% dans Cheil Worldwide,
l'agence publicitaire du coréen Samsung, dont il deviendrait
ainsi le plus important actionnaire. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par
Dominique Rodriguez)