** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 13 janvier 2016 07h56
 

PARIS, 13 janvier (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues mercredi en nette hausse à l'ouverture, les chiffres meilleurs que prévu du commerce extérieur chinois prolongeant le mouvement de redressement de la veille.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 1,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort 1,5% et le FTSE à Londres 1,0%.

Alors que Wall Street a confirmé mardi sa résistance après avoir vécu son pire début d'année la semaine dernière, la Bourse de Tokyo a connu mercredi sa première séance positive de 2016 et a terminé sur un rebond de près de 2,88%, son gain en pourcentage le plus élevé depuis septembre, à la faveur notamment des statistiques du commerce extérieur chinois.

Les exportations chinoises se sont contractées de 1,4% sur un an en décembre et les importations de 7,6%, toutes deux beaucoup moins qu'attendu par les économistes, selon les données des douanes chinoises.

"Les statistiques du commerce de la Chine confirment notre opinion selon laquelle, malgré les turbulences sur les marchés financiers, il n'y a pas eu de forte dégradation de son économie", écrit Daniel Martin, économiste spécialiste de l'Asie chez Capital Economics, dans une note.

Ces chiffres du commerce extérieur chinois atténuent l'aversion au risque qui a saisi les marchés depuis le début de l'année et l'indice MSCI des places asiatiques hors Japon reprend environ 1,5% et s'éloigne de ses plus bas depuis 2011.

Les valeurs refuges faiblissent, comme le yen, repassé au-dessus de 118 pour un dollar, ou les obligations souveraines jugées sûres, telles les Treasuries, dont le rendement à 10 ans remonte à 2,128%.

Les cours du pétrole se ressaisissent. Le Brent de la mer du Nord se traite à environ 31 dollars le baril tandis que le brut léger américain se rapproche de ce niveau après être brièvement tombé mardi sous le seuil de 30 dollars pour la première fois depuis plus de 12 ans.

  Suite...