BOURSE-Morrisons dope la distribution après des ventes positives

mardi 12 janvier 2016 10h42
 

LONDRES, 12 janvier (Reuters) - Le groupe britannique de supermarchés Morrisons dope le secteur de la distribution mardi en Bourse après l'annonce de ventes meilleures que prévu pour la période de Noël.

Le numéro quatre britannique de la distribution a fait état d'une croissance de 0,2% pour les neuf semaines au 3 janvier, son premier résultat positif depuis 2012, alors que les analystes prévoyaient un recul de 2% dans le sillage de la baisse de 2,6% du troisième trimestre.

L'action bondit de 9,46% à 166,71 pence vers 9h35 GMT, entraînant le leader du marché Tesco qui gagne 5,3% pour signer la meilleure performance de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et du FTSE-100 britannique, dont Morrisons a été éjecté le mois dernier.

Sainsbury's, le numéro deux de la grande distribution au Royaume-Uni, s'adjuge 3,2% en attendant ses propres chiffres de ventes mercredi. Tesco publiera à son tour jeudi.

L'indice européen de la distribution, également soutenu par de bons résultats de l'allemand Metro (+2,2%), progresse de 1,5%.

Comme ses pairs, Morrisons a souffert de la concurrence des discounters Aldi et Lidl et a entrepris de se réorienter vers les magasins de proximité et la commerce en ligne pour se relancer.

Le groupe dirigé depuis mars dernier par David Potts, un ancien de Tesco, a dit prévoir pour l'ensemble de l'exercice 2015-2016 un bénéfice d'exploitation de l'ordre de 295-310 millions de livres (394-414 millions d'euros), avant une charge de restructuration de 60 millions de livres. Le consensus des analystes donne actuellement un résultat de 306 millions de livres, contre 345 millions en 2014-2015.

Dans le segment des grands magasins, Debenhams, le numéro deux britannique derrière John Lewis, a aussi fait mieux qu'attendu pendant la période de Noël avec des ventes en hausse de 1,9% sur les 19 semaines au 9 janvier, bien supérieures au consensus qui était de +0,3%.

Le titre bondit de 13,6% à 75,19 pence, en tête des hausses de l'indice FTSE-250 des mid-caps britanniques et en route pour sa meilleure séance depuis 2009. Marks & Spencer gagne 1,35% dans son sillage. (James Davey et Sarah Young, avec Escha Vaish à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)