Un consortium mené par ChemChina rachète l'allemand KraussMaffei

lundi 11 janvier 2016 17h25
 

HONG KONG/LONDRES, 11 janvier (Reuters) - La plus importante acquisition d'une entreprise allemande par un groupe chinois a été annoncée lundi, un consortium mené par le groupe public China National Chemical Corp (ChemChina) se portant acquéreur du groupe de machines et d'équipements industriels KraussMaffei Group pour environ un milliard de dollars (919,38 millions d'euros).

L'opération est le dernier signe concret de l'appétit des sociétés chinoises, qui regorgent de trésorerie, pour le savoir-faire, les réseaux de distribution et les grandes marques des entreprises occidentales.

Elle intervient également à une période d'affaiblissement de la devise chinoise qui encourage les entreprises du pays à orienter leurs investissements vers l'étranger.

Le consortium mené par ChemChina, qui comprend également Guoxin International Investment Corp et le fonds d'investissement AGIC Capital, a accepté de racheter KraussMaffei au canadien Onex Corp pour 925 millions d'euros, ont précisé AGIC et Onex, confirmant ainsi une information de Reuters publiée le 7 janvier.

ChemChina prendra les deux tiers de KraussMaffei, qui a commencé comme fabricant de locomotives à Munich à la fin des années 1830, avant de se lancer dans les chars dans les années 1930. Le groupe se présente aujourd'hui comme l'un des leaders mondiaux de machines et de systèmes de production et de transformation des matières plastiques.

Ce rachat surpasse le record en matière d'acquisition d'une société allemande par un groupe chinois, réalisée en 2012, lorsque Sany Heavy Industry a racheté le fabricant de pompes à béton Putzmeister Holding pour 698 millions de dollars. (Elzio Barreto, Denny Thomas et Arno Schütze à Francfort, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)