BOURSE-JPMorgan joue les arbitres entre Thales et Safran

lundi 11 janvier 2016 11h19
 

PARIS, 11 janvier (Reuters) - L'action Thales signe l'une des plus fortes progressions de l'indice SBF 120 lundi matin à la Bourse de Paris quand Safran recule, JPMorgan jouant les arbitres entre les deux équipementiers aéronautiques en se montrant plus optimiste pour le premier que pour le second.

A 11h10, le titre Thales avance de 2,25% à 70,81 euros et Safran cède 0,74% à 59,17 euros, plus forte des quelques baisses du CAC 40 (+0,61%). Le SBF 120 gagne 0,47% au même instant.

Dans une note sectorielle, JPMorgan anticipe une "très bonne" année 2016 pour le secteur de la Défense en raison de l'escalade des tensions géopolitiques et du caractère "défensif" de ces titres, sur fond d'inquiétudes croissantes à l'égard de l'économie mondiale.

"Nous pensons que l'environnement mondial actuel est favorable à une augmentation des multiples pour l'action", juge dans sa note JPMorgan au sujet de Thales, qu'il conseille de "surpondérer" avec un objectif de cours relevé de 73 à 81 euros.

En revanche pour Safran, l'intermédiaire a abaissé son conseil de "surpondérer" à "neutre" et son objectif de cours de 82,5 à 66,5 euros.

Il évoque la baisse de perspectives de résultats de plusieurs groupes européens évoluant dans l'aviation civile à cause d'une phase importante de transition en matière de produits alors que Safran doit finaliser le développement et la montée en puissance de deux moteurs importants en 2016-2017.

Par prudence, JPMorgan a réduit ses attentes de résultats pour Safran sur la période 2015-2018. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)