SALON-GM et Daimler restent optimistes pour la Chine

lundi 11 janvier 2016 11h01
 

DETROIT, 11 janvier (Reuters) - Les turbulences financières actuelles ne devraient pas remettre en cause la poursuite de la croissance du marché automobile chinois, le premier du monde, ont estimé des dirigeants de General Motors et Daimler à la veille de l'ouverture à la presse du salon automobile de Detroit.

Même si la croissance des ventes en Chine a ralenti, la tendance de long terme n'est pas remise en cause, a dit Mary Barra, la PDG de GM.

Le marché chinois "sera plus volatil mais nous continuons de croire qu'à long terme, le marché (connaîtra) une croissance importante", a-t-elle dit à des journalistes dimanche soir.

De son côté, Hubertus Troska, membre du directoire de Daimler, a déclaré que le développement de Mercedes-Benz en Chine n'était pas compromis.

La marque haut de gamme du groupe allemand compte notamment sur la nouvelle version de sa Série E, qui doit être lancée au second semestre de cette année, pour soutenir ses ventes.

Hubertus Troska s'est refusé à donner une prévision de ventes mais il a relativisé l'impact de la volatilité des marchés chinois.

"Ce que nous avons observé ces derniers jours ne nous préoccupe pas outre mesure", a-t-il à Detroit dimanche.

Mercedes a vendu 373.459 véhicules en Chine en 2015, un chiffre en hausse de 33% sur un an. Et Troska a précisé que la marque continuait de vendre chaque mois en Chine 500 exemplaires de la Mercedes-Maybach Classe S, son modèle de luxe.

Les ventes de voitures en Chine devraient avoir augmenté de 3% en 2015, une hausse bien inférieure aux taux à deux chiffres enregistrés au début de la décennie. GM, pour sa part, a vu ses ventes chinoises progresser de 5% l'année dernière.

Le mois dernier, donc avant le nouveau décrochage des marchés boursiers, l'Association chinoise des constructeurs automobiles a dit prévoir une hausse de 5% à 7% des ventes en 2016. (Bernie Woodall et Edward Taylor; Marc Angrand pour le service français)