Volkswagen va proposer un convertisseur catalytique aux USA

lundi 11 janvier 2016 08h19
 

DETROIT, 11 janvier (Reuters) - Volkswagen va proposer aux autorités américaines d'installer un nouveau convertisseur catalytique sur quelque 430.000 véhicules équipés du logiciel de trucage des tests anti-pollution, a confirmé dimanche le président du directoire du groupe allemand, Matthias Müller.

"Nous en avons un en préparation et nous pensons qu'il fera partie des solutions techniques", a-t-il dit à des journalistes à la veille de l'ouverture à la presse du Salon automobile de Detroit.

Prié de préciser si le nouveau convertisseur serait en mesure de remettre les 430.000 véhicules concernés aux Etats-Unis en conformité avec les normes américaines en matière d'émissions polluantes, il a répondu "Oui, je crois que c'est possible."

Matthias Müller doit rencontrer mercredi la présidente de l'Autorité américaine de protection de l'environnement (Environmental Protection Agency, EPA) pour lui exposer ses propositions.

Il s'est dit optimiste sur la possibilité d'un accord entre les deux parties, alors que Gina McCarthy a publiquement regretté récemment la difficulté à trouver "un moyen satisfaisant d'avancer" en dépit de mois de discussions.

"Je pense que nous pouvons désormais offrir un plan qui sera très proche de ce que l'EPA attend de nous", a dit Matthias Müller.

Parmi les propositions du groupe pourrait figurer une offre de rachat de certains des modèles concernés par le scandale aux Etats-Unis, a-t-il dit sans plus de précision.

De son côté, Michael Horn, le PDG de la filiale américaine du groupe, a déclaré à Reuters que le constructeur présenterait lundi une extension du programme d'indemnisation des propriétaires américains de véhicules diesel équipés du logiciel incriminé.

Ce programme, qui permet à chaque automobiliste d'obtenir 500 dollars (458 euros) en liquide et 500 dollars sous forme d'avoir, concerne déjà les propriètaires de 482.000 voitures équipées d'un moteur diesel de 2,0 litres de cylindrée. Michael Horn a précisé que 260.000 d'entre eux y avaient déjà souscrit.   Suite...