** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 11 janvier 2016 07h39
 

11 janvier (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse lundi à l'ouverture, dans le sillage d'un nouveau recul marqué des marchés actions chinois, qui suscite le doute sur la capacité de Pékin à garder le contrôle de son économie.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 1,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort autour de 1,5% et le FTSE à Londres 0,5%.

Les Bourses chinoises perdaient plus de 3,5% vers 6h30 GMT malgré le raffermissement du yuan, les investisseurs s'inquiétant des chiffres de l'inflation publiés pendant le week-end, qui confirment la persistance de risques déflationnistes, et des signaux contradictoires envoyés par les autorités monétaires chinoises.

La Bourse de Tokyo est fermée ce lundi, jour férié au Japon, ce qui prive les marchés d'une partie de leur liquidité et favorise la volatilité. L'indice MSCI des marchés actions d'Asie-Pacifique hors Japon abandonne 1,8%, au plus bas depuis fin 2011.

La Banque populaire de Chine (BPC) a certes fixé le cours pivot du yuan en légère hausse, apaisant, au moins en partie, les craintes d'une dévaluation compétitive, mais ce revirement suscite aussi une impression de confusion chez certains.

"Les autorités sont réticentes à laisser le champ libre aux forces du marché, et conjugué à leur indécision et à leur manque de transparence, cela exacerbe l'incertitude", résume Tapas Strickland, économiste de National Australia Bank.

Sur les marchés de matières premières, le pétrole abandonne encore près de 2% après avoir chuté de plus de 10% sur l'ensemble de la semaine écoulée. Le Brent se traite à 32,90 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) à 32,53 dollars.

Côté changes, le yen progresse face au dollar et à l'euro, favorisé par son statut de valeur refuge. L'euro se traite légèrement au-dessus de 1,09 dollar .

C'est dans ce contexte peu favorable que le producteur américain d'aluminium Alcoa donnera, après la clôture de Wall Street, le coup d'envoi de la saison des publications de résultats.   Suite...