LEAD 2-Les Bourses chinoises cèdent 5%, au plus bas depuis septembre

lundi 11 janvier 2016 08h36
 

(Actualisé avec clôture des marchés de Chine continentale et précisions sur le yuan)

SHANGHAI, 11 janvier (Reuters) - Les Bourses chinoises ont terminé en forte baisse lundi et au plus bas depuis septembre, les investisseurs s'inquiétant des derniers chiffres de l'inflation et des signaux contradictoires envoyés par les autorités monétaires chinoises.

Après une perte de près de 10% la semaine dernière et un léger rebond vendredi, au lendemain de l'annonce par les autorités boursières de la suspension des coupe-circuits entrés en vigueur quelques jours plus tôt, l'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a terminé en recul de 5,03% à 3.192,45 points.

Le composite de Shanghai a lui perdu 5,29% à 3.018 points. A Hong Kong, l'indice Hang Seng cédait 2,45% à 19.952,53 points à 7h19 GMT.

Au même moment, le yuan "onshore" s'échangeait à 6,5835 pour un dollar tandis que le yuan "offshore" se traitait à 6,6565.

La Banque populaire de Chine a, pour la seconde séance consécutive, relevé le cours pivot de la monnaie chinoise en le portant avant l'ouverture des marchés à 6,5626 pour un dollar contre 6,5636 précédemment et 6,5938 en clôture vendredi.

Mais si ces initiatives de la banque centrale ont apaisé, pour l'instant au moins, les craintes d'une guerre des monnaies, elles ont semé la confusion chez les investisseurs qui s'interrogent sur ses objectifs à long terme de sa politique.

"Les différents signaux de politique de change ont pris les intervenants sur les marchés à contre-pied et nous sommes prudents sur le fait que le calme va bientôt revenir", écrit Paul Mackel, responsable de recherche devises des marchés émergents chez HSBC, dans une note.

  Suite...