La Fed doit garder son sang froid face à la Chine-Lacker

vendredi 8 janvier 2016 22h35
 

BALTIMORE, 8 janvier (Reuters) - Le Réserve fédérale doit se garder de toute réaction hâtive face à la situation financière de la Chine si elle ne perçoit aucun danger particulier pour la situation économique des Etats-Unis, a déclaré vendredi Jeffrey Lacker, le président de la Fed de Richmond.

La crise financière asiatique de la fin des années 90, qui avait poussé la banque centrale à abaisser les taux, présente bien des analogies avec la situation actuelle, a-t-il observé.

"On avait surestimé les répercussions de la volatilité du marché asiatique sur la croissance américaine et on s'était emballé", a dit Lacker à la presse. "Je pense qu'il faut faire attention de ne pas s'emballer sans preuve d'incidences réelles sur les fondamentaux américains". (Jason Lange, Wilfrid Exbrayat pour le service français)