Offres attendues pour l'éclairage de Philips et d'Osram-sources

vendredi 8 janvier 2016 18h00
 

FRANCFORT, 8 janvier (Reuters) - Les sociétés intéressées par les activités d'éclairage auront l'occasion de présenter des offres pour les deux marques les plus connues du secteur en Europe, Philips et Osram, dans le cadre de deux appels d'offres qui débutent ce mois-ci, apprend-on vendredi de sources proches du dossier.

Philips, qui veut se recentrer sur la santé, n'a pas encore décidé s'il allait vendre sa division d'éclairage ou l'introduire en Bourse, mais il a sollicité des offres non-contraignantes qui pourraient la valoriser entre quatre et six milliards d'euros, ont expliqué les sources.

Un consortium comprenant les fonds de capital-investissement KKR, CVC et Onex devrait soumettre une offre, tout comme Bain, Apollo, Blackstone et des candidats chinois, dit-on de mêmes sources, ajoutant que l'américain Acuity pourrait aussi être intéressé par une partie des activités concernées.

Philips a déjà conclu en mars dernier la vente de sa filiale Lumileds à des investisseurs chinois mais des doutes sur la réalisation de la transaction ont émergé en octobre, l'administration américain ayant émis des objections.

Philips pourrait avoir trouvé un moyen de débloquer le dossier, a déclaré une source.

Un porte-parole du groupe néerlandais a dit que les discussions avec les autorités américaines se poursuivaient et que la clôture de la cession était incertaine. Il s'est refusé à tout autre commentaire sur les cessions dans l'éclairage.

Par ailleurs, Osram, concurrent allemand de Philips, attend des offres pour son activité d'ampoules traditionnelles qui pourraient être valorisée environ 500 millions d'euros, ajoute-t-on.

Le groupe chinois MLS, fabricant de produits LED, ainsi qu'un consortium incluant le chinois Foshan et le fonds de capital investissement Bain, devraient présenter des offres, poursuit-on.

"Le processus de cession est en cours", a dit un porte-parole d'Osram qui s'est refusé à tout autre commentaire.

Les candidats potentiels au rachat des activités d'éclairage de Philips et Osram, ainsi que Philips, ont refusé de commenter ces informations ou bien n'étaient pas immédiatement disponibles. (Arno Schuetze, avec Toby Sterling, Freya Berry, Matthew Miller et Jens Hack; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)