StanChart suspendue d'activité sur le marché forex chinois-sces

mercredi 6 janvier 2016 11h36
 

SHANGHAI, 6 janvier (Reuters) - Standard Chartered fait partie d'un groupe de trois banques qui ont vu une partie de leurs activités suspendues sur le marché des changes chinois jusqu'à fin mars, a-t-on appris mercredi auprès de deux sources au fait du dossier.

Reuters a rapporté le 30 décembre que la banque centrale chinoise, soucieuse d'endiguer les sorties de capitaux, avait suspendu certaines transactions de Deutsche Bank et de deux autres banques.

L'avis de suspension n'était pas motivé mais les banques ont vraisemblablement été ciblées en raison de l'importance de leurs transactions frontalières sur le yuan, selon les sources.

L'une de ces sources a précisé que Standard Chartered, actuellement en pleine restructuration, avait demandé à la Banque populaire de Chine (BPC) d'écourter la période d'interdiction.

Un porte-parole de la banque britannique s'est refusé à tout commentaire, comme déjà la Deutsche Bank la semaine dernière.

La BPC n'a pas répondu aux demandes d'information.

StanChart, très implantée en Asie, a réalisé un bénéfice de 720 millions de dollars (671 millions d'euros) sur ses opérations de changes au premier semestre 2015, soit 8,5% de son bénéfice opérationnel total, selon les comptes semestriels de la société.

Des cambistes affirment que les autorités chinoises emploient des méthodes rarement vues pour faire la police sur le marché du yuan, infligeant des pénalités aux transactions qu'elles jugent trop agressives et amenant certaines banques à refuser des opérations. (Engen Than, avec la contribution de Lawrence White à Hong Kong, Véronique Tison pour le service français)