Chine-Trente entreprises prolongent l'interdiction de ventes d'actions

mercredi 6 janvier 2016 06h33
 

SHANGHAI, 6 janvier (Reuters) - Un total de 30 entreprises chinoises ont déjà dit que leurs actionnaires de contrôle ou leurs cadres dirigeants ne vendraient pas d'actions sur le marché au cours des six à 12 prochains mois, rapporte mercredi le Shanghai Securities News.

La chute de quelque 7% des Bourses chinoises lundi avait notamment été provoquée par l'imminence de la levée de l'interdiction imposée aux grands actionnaires d'entreprises cotées de vendre des actions.

Cette interdiction, qui avait été mise en place l'été dernier, au plus fort du "mini-krach" des marchés actions chinois, expire le 8 janvier.

Cela pourrait théoriquement débloquer 1.240 milliards de yuans (176 milliards d'euros) d'actions.

Porté par cette des 30 entreprises ainsi que par les espoirs de voir régulateurs prolonger l'interdiction de vendre, l'indice CSI300 des principales valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen gagnait 0,71% vers 05h30 GMT, se dirigeant vers une deuxième hausse consécutive après son plongeon de lundi (-6,98%).

L'indice composite de Shanghai, qui avait pour sa part encore perdu 0,26% mardi après son recul de 6,98% lundi, avance de 1,0%. (Samuel Shen et John Ruwitch, Benoît Van Overstraeten pour le service français)