GRAPHES-Zone euro-L'inflation ou le "canari dans la mine"

mardi 5 janvier 2016 18h50
 

PARIS, 5 janvier (Reuters) - Le recul de l'inflation au sein de la zone euro au mois de décembre a relancé les anticipations d'un nouvel assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne (BCE), qui tombent à point nommé puisque l'instabilité politique semble se renforcer dans plusieurs pays membres en dépit d'une amélioration graduelle de la situation économique.

Après les déceptions qu'ont provoquées les décisions annoncées par la BCE le mois dernier, une accélération de l'inflation, qui n'est pas exclue en raison des effets de base liés au prix de l'énergie, atténuerait les pressions pour que la banque centrale agisse davantage.

Un rebond de l'inflation jouerait alors le rôle du "canari dans la mine" d'une zone euro qui a certes renoué avec la convergence des taux d'intérêt à long terme mais dont les pays membres connaissent des évolutions économiques toujours très divergentes et une instabilité politique croissante pour certains d'entre eux.

Le programme de 1.500 milliards d'euros d'achats de titres sur les marchés de la BCE a largement contribué au retour à la convergence des taux d'intérêt à long terme brisée par la crise des dettes souveraines.

Graphique sur l'évolution des rendements à dix ans au sein de la zone euro depuis 1992 : bit.ly/1VFodr5

Pourtant, les pays membres connaissent des dynamiques en termes de croissance, d'emploi et de finances publiques qui restent très éloignées.

Graphique sur l'évolution des PIB nominaux de différents pays de la zone euro : bit.ly/1S25qXM

Graphique sur l'évolution comparée des taux de chômage de différents pays de la zone euro : bit.ly/1TCjpRH   Suite...