** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 5 janvier 2016 07h53
 

PARIS, 5 janvier (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient rebondir mardi à l'ouverture bien que Pékin peine à ramener le calme sur les marchés financiers chinois.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 1,10% à l'ouverture et le Dax à Francfort 0,95% tout comme le FTSE à Londres.

Dans le sillage des Bourses chinoises, tous les grands indices européens ont chuté lundi, de 2,4% à 4,3%, de même que Wall Street, où le recul a été un peu moins prononcé.

La Bourse de Tokyo a connu mardi une nouvelle séance de baisse, de 0,42%, après une tentative de rebond.

Au lendemain d'un plongeon de 7% des marchés actions en Chine, ce qui a déclenché pour la première fois le "coupe-circuit" créé à la suite du krach de l'été dernier, les autorités boursières et la Banque centrale chinoise (BPC) sont intervenues mardi pour tenter de restaurer la confiance des investisseurs.

Ces mesures, via une injection de liquidités et l'hypothèse de restrictions supplémentaires sur les transactions, n'ont pas pleinement réussi à endiguer la volatilité des marchés et l'indice CSI300 des principales grandes valeurs cotées à Shanghai et à Shenzhen gagnait 0,1% vers 06h45 GMT après cédé jusqu'à plus de 2%.

La prudence pourrait donc continuer de prévaloir en Europe malgré le rebond attendu à l'ouverture.

Les investisseurs seront aussi attentifs dans la matinée aux chiffres de l'inflation du mois de décembre dans la zone euro, qui pourraient accentuer la pression sur la Banque centrale européenne (BCE) en faveur d'un assouplissement supplémentaire de sa politique monétaire. Les statistiques publiées lundi en Allemagne ont montré que l'inflation annuelle avait ralenti contre toute attente le mois dernier dans la première économie d'Europe et que le taux de l'ensemble de 2015 y avait été le plus faible jamais enregistré.

L'euro se stabilise aux alentours de 1,0830 dollar après avoir touché un creux d'un mois à quasiment 1,0780.   Suite...