Wall Street ouvre en net recul, la Chine inquiète à nouveau

lundi 4 janvier 2016 15h42
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

4 janvier (Reuters) - Wall Street a ouvert en net recul lundi pour la première séance de l'année, pénalisée comme les Bourses européennes par un regain d'inquiétude sur la situation de l'économie chinoise et sur les capacités de Pékin à assurer la stabilité des marchés.

Cinq minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 347,59 points, soit 1,99%, à 17.077,44 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,83% à 2.006,46 points et le Nasdaq Composite cède 2,23% à 4.895,67 points.

Les nouvelles craintes concernant la Chine pèsent sur les valeurs chinoises cotées à New York, les géants de l'internet Baidu et Alibaba, qui abandonnent respectivement 3,1% et 4,2%.

Profitant de la remontée des cours du pétrole dans un contexte de regain de tension entre l'Iran et l'Arabie saoudite, les groupes pétroliers Chevron, Exxon et ConocoPhillips affichent des reculs nettement moindres, autour de 0,3%.

American Express et Bank of America cèdent environ 2,7%. Les deux établissements financiers sont pénalisés par l'annonce de la fin de leur partenariat avec le groupe de services financiers Fidelity Investments, spécialisé dans la gestion d'actifs.

Le titre Netflix chute de près de 6% après que Baird a abaissé sa recommandation à "neutre"

Les investisseurs devraient également prêter attention aux indicateurs à l'agenda du jour, les dépenses de construction de novembre et l'indice ISM manufacturier de décembre, tous deux attendus à 15h00 GMT. (Abhiram Nandakumar; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)