LEAD 1-La chute de la Bourse chinoise déclenche une clôture prématurée

lundi 4 janvier 2016 13h47
 

* Le coupe-circuit a interrompu la séance

* L'indice CSI300 perdait alors 7%

* De mauvais indicateurs et la fin prochaine d'un "lock-up" ont pesé

* Entré en vigueur lundi, le coupe-circuit jugé néfaste par certains (Actualisé avec précisions, commentaire et contexte)

par Pete Sweeney et Samuel Shen

SHANGHAI, 4 janvier (Reuters) - Les actions chinoises ont subi lundi une chute qui a activé le tout nouveau "coupe-circuit" créé après le krach de l'été, interrompant pour la première fois les transactions et suscitant des interrogations sur la capacité des autorités à assurer la stabilité des marchés.

Les pertes se sont accélérées au cours de l'après-midi et les transactions ont été définitivement arrêtées vers 5h30 GMT, soit une heure et demie environ avant l'heure habituelle de clôture. L'indice CSI300 des principales grandes valeurs cotées à Shanghai et à Shenzhen perdait alors 6,98%, sa plus lourde perte en pourcentage depuis la fin août.

Cette chute est intervenue après la publication de l'indice Caixin-Markit des directeurs d'achat du secteur manufacturier chinois, qui traduit un dixième mois consécutif de recul de l'activité du secteur en décembre, et à un rythme plus marqué qu'en novembre.

Mais au-delà des inquiétudes liées au ralentissement économique, elle ravive les doutes sur la capacité réelle des autorités de régulation boursière à lever les importantes mesures de restriction des transactions mises en oeuvre pendant le krach de l'été, qui a fait perdre jusqu'à 40% aux grands indices chinois.   Suite...