Constancio (BCE), avocat d'une continuité monétaire

mercredi 30 décembre 2015 18h43
 

FRANCFORT, 30 décembre (Reuters) - Le vice-président de la Banque centrale européenne, Vitor Constancio, préfèrerait que la politique monétaire de l'institution ne change pas dans un avenir proche, a-t-il déclaré au quotidien allemand Börsen Zeitung, laissant entendre qu'une nouvelle augmentation du programme d'assouplissement quantitatif est peu probable à ce stade.

Tout en réaffirmant que la BCE disposait des "outils" nécessaires pour agir et qu'elle pouvait les utiliser, Vitor Constancio a dit: "Je préfèrerais que notre politique monétaire n'ait pas à changer de nouveau à l'horizon de la prévision."

"Nous disposons des outils qui pourraient nous aider à atteindre notre objectif et, si cela se révèle nécessaire, nous les utiliserons", a-t-il ajouté.

Dans les déclarations publiées mercredi sur le site internet de la BCE, Vitor Constancio défend aussi la décision annoncée début décembre de prolonger le programme d'achats d'actifs sur les marchés sans augmenter leur montant mensuel, un choix qui a déçu les investisseurs.

"Les marchés doivent mieux comprendre notre processus de prise de décision et ne doivent pas se laisser emporter par leurs envies", a-t-il dit. "Mais nous devons aussi mieux communiquer." (John O'Donnell; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)