LEAD 1-Carl Icahn reprend Pep Boys après l'abandon de Bridgestone

mercredi 30 décembre 2015 16h49
 

(Actualisé avec accord sur le rachat par Icahn Enterprises)

30 décembre (Reuters) - Le groupe Icahn Enterprises de l'investisseur activiste Carl Icahn a annoncé mercredi avoir conclu un accord pour le rachat du distributeur de pièces détachées automobiles Pep Boys-Manny, Moe & Jack pour environ un milliard de dollars (920 millions d'euros).

Vers 15h40 GMT, le titre Pep Boys abandonnait 3% à Wall Street et celui d'Icahn Enterprises reculait de 1,2%. Au cours de clôture de mardi, l'action Pep Boys affichait une progression de 93% depuis le début de l'année, contre un recul de 33,5% pour celle du groupe de l'investisseur activiste.

Le fabricant japonais de pneus Bridgestone, qui avait relevé son offre le 24 décembre et proposait 17 dollars par action, avait annoncé quelques heures plus tôt qu'il ne présenterait pas de nouvelle offre d'achat sur le groupe américain.

Ce renoncement intervenait après le relèvement, lundi, de l'offre du milliardaire américain à 18,50 dollars par action Pep Boys, soit deux dollars de plus que sa précédente offre.

Carl Icahn a indiqué dans un communiqué que le réseau de Pep Boys complèterait parfaitement Auto Plus, autre entreprise spécialisée dans les pièces détachées automobiles, qu'il a rachetée en juin.

Dans le cadre de cette transaction, qui devrait être conclue au premier trimestre 2016, son groupe s'acquittera auprès de Bridgestone d'une indemnité de rupture s'élevant à 39,5 millions de dollars.

Pep Boys est en vente depuis juin, au terme d'un examen stratégique de ses activités. (Ramkumar Iyer et Ankit Ajmera à Bangalore, Véronique Tison et Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)