Bridgestone laisse Pep Boys à Carl Icahn

mercredi 30 décembre 2015 08h51
 

30 décembre (Reuters) - Bridgestone a annoncé mercredi qu'il ne présenterait pas de nouvelle offre d'achat du distributeur de pièces détachées automobiles Pep Boys - Manny, Moe & Jack après le relèvement, lundi, de l'offre rivale de l'investisseur activiste Carl Icahn.

Icahn propose désormais 18,50 dollars par action Pep Boys, deux dollars de plus que sa précédente offre, valorisant ainsi l'enseigne américaine à environ un milliard de dollars (914 millions d'euros). L'annonce de cette surenchère a fait grimper l'action Pep Boys de 8,8% à 18,94 dollars mardi à Wall Street, à son meilleur niveau depuis huit ans.

Bridgestone proposait pour sa part 17 dollars par action, soit 947 millions de dollars au total, ayant relevé sa propre offre le 24 décembre.

Dans un communiqué, Pep Boys a dit avoir pris acte du retrait du pneumaticien japonais.

Le groupe est en vente depuis juin, au terme d'un examen stratégique de ses activités. Bridgestone avait lancé son offre initiale le 26 octobre, avec pour objectif d'accroître de plus d'un tiers son réseau de distribution aux Etats-Unis.

Carl Icahn est entré dans la course début décembre, en révélant détenir une participation de 12,12% dans Pep Boys et en faisant valoir que son réseau de magasins se marierait bien avec Auto Plus, un concurrent qu'il possède. (Ramkumar Iyer à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)