Enquête contre le patron de China Telecom-Agence anticorruption

dimanche 27 décembre 2015 12h37
 

PEKIN, 27 décembre (Reuters) - Le président de China Telecom fait l'objet d'une enquête pour avoir enfreint des règles disciplinaires, a fait savoir dimanche l'agence du Parti communiste chinois (PCC) chargée de la lutte contre la corruption.

Chang Xiaobing est "soupçonné d'avoir commis une violation grave de la discipline", peut-on lire dans un communiqué publié sur le site internet de la commission centrale de contrôle disciplinaire du PCC.

L'agence anticorruption n'a pas donné davantage de précisions sur les accusations portées contre le président de China Telecom, arrivé selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle à la tête de l'entreprise en août dernier.

D'après des médias chinois, il était introuvable dimanche.

China Telecom et China Unicom, dont il fut auparavant le président, figurent parmi les trois grands opérateurs de télécommunications chinois.

Le président Xi Jinping a lancé une vaste campagne de lutte contre la corruption lors de son accession au pouvoir en 2012, promettant de pourchasser à la fois les "tigres" et les "mouches". (Winni Zhiou et Norihiko Shirouzou; Simon Carraud pour le service français)