BOURSE-Valneva pénalisé par un avertissement sur le Dukoral

jeudi 24 décembre 2015 10h05
 

PARIS, 24 décembre (Reuters) - L'action Valneva compte parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC Mid & Small jeudi matin à la Bourse de Paris, la société de biotechnologie ayant lancé la veille un avertissement sur le potentiel du Dukoral, un vaccin utilisé notamment contre le choléra.

A 09h59, le titre recule de 4,06% à 3,78 euros dans des volumes représentant 1,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le CAC Mid & Small cède 0,03% dans des volumes équivalents à 7% de leur moyenne journalière habituelle.

Dans un point sur le Dukoral publié mercredi, Valneva a indiqué que la modification des indications du vaccin souhaitée par les autorités canadiennes et des campagnes de promotion au Canada pourrait avoir un impact négatif sur les ventes du produit dans le pays.

"Valneva s'attend à ce que le potentiel du produit soit plus limité qu'initialement anticipé. Cependant, Valneva estime que le produit devrait générer des flux de trésorerie positifs à compter de 2016 et au-delà", a indiqué la société dans son communiqué.

Les ventes pro forma de Dukoral s'élevaient à 25,5 millions d'euros en 2014, dont 54% provenaient des ventes au Canada.

Valneva avait annoncé en début d'année avoir signé un accord en vue de racheter le vaccin Dukoral contre le choléra et la diarrhée du voyageur à la société Crucell Holland BV pour environ 45 millions d'euros.

Afin de refléter les changements commerciaux liés aux ajustements sur le produit au Canada, Crucell Holland et Valneva se sont entendus sur des changements à apporter à leur contrat d'acquisition.

Le prix d'achat initial sera réduit d'un montant équivalent à la dette d'acquisition contractée par Valneva (15 millions d'euros), majoré des frais de remboursement anticipé et Crucell Holland a annulé le dernier paiement d'étape qui restait à la charge de la biotech française dans le cadre de cette acquisition.

Le communiqué: bit.ly/1khjfmw (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)