BOURSE-Les minières bondissent, Pékin voudrait réduire les surplus d'acier

mercredi 23 décembre 2015 09h47
 

PARIS, 23 décembre (Reuters) - Les valeurs minières sont en tête des performances sectorielles en Europe mercredi matin, l'agence de presse officielle chinoise Xinhua ayant rapporté que Pékin allait faire de la réduction des surplus d'acier chinois l'une de ses principales priorités au cours des cinq prochaines années.

A 09h33, l'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base gagne 3,34% pendant que le Stoxx 600, qui regroupe les principales valeurs européennes, s'octroie 1,69%.

ArcelorMittal avance de 6,71% à 4,006 euros, plus forte hausse de l'indice CAC 40 (+1,47%) quand Aperam progresse de 2,34% à 31,975 euros et Eramet de 4,23% à 25,02 euros.

A Londres, Anglo American s'adjuge 4,553% et Glencore 4,52%.

Réduire le surplus d'acier chinois sera une "top priorité" pour le gouvernement chinois au cours des cinq prochaines années et Pékin envisage de lancer un fond dédié à cet objectif, a rapporté l'agence Xinhua citant l'Association chinoise du fer et de l'acier (CISA).

Kevin Bai, analyste chez CRU, évalue à environ 200 millions de tonnes les surcapacités chinoises alors que la Chine a déjà réduit de plus de 50 millions de tonnes ses capacités d'acier cette année.

Le ralentissement de l'économie chinoise et son orientation croissante vers les services ont nourri les inquiétudes sur la demande d'acier de la part de la Chine, premier consommateur mondial de minerais et de métaux.

Ces craintes ont nettement pesé sur les cours des métaux et les valeurs minières, le prix du cuivre chutant de 25,4% cette année et le secteur européen des ressources de base perdant encore 35% depuis le 1er janvier. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Manolo Serapio Jr à Manille, édité par Jean-Michel Bélot)