LEAD 1-SocGen-Niveau de fonds propres supérieur aux exigences Bâle III

mardi 22 décembre 2015 20h38
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

PARIS, 22 décembre (Reuters) - La Société générale a annoncé à son tour mardi soir disposer d'un niveau de fonds propres supérieur aux exigences de la nouvelle réglementation bancaire de Bâle III.

Dans un communiqué, l'établissement bancaire français précise que les superviseurs européens ont demandé à la banque d'avoir un ratio de solvabilité financière dit "common equity tier one" d'au moins 9,50% à compter du 1er janvier prochain.

A ce ratio de 9,50% vient s'ajouter une surcharge de capital de 0,25% imposée aux établissements bancaires considérés comme systémiques, qui sera augmenté de 0,25% par an pour atteindre 1% en 2019.

Ces exigences de fonds propres s'inscrivent dans le cadre de la directive européenne CRD IV pour la mise en place de la réglementation de Bâle III.

Au 30 septembre 2015, le ratio CET 1 phasé de Société générale s'établissait à 11,1% sur une base consolidée, sans tenir compte de l'impact positif d'environ 24 points de base lié à la cession de la participation de la banque dans le numéro un européen de la gestion d'actifs Amundi au 4e trimestre

"La position de capital de Société générale est très solide (...) Elle se situe bien au-delà des exigences réglementaires minimales et n'entraîne aucune restriction ou limitation de versement de dividendes, coupons et rémunération variable du personnel concerné", souligne la banque.

La Société générale précise qu'elle poursuivra sa politique de renforcement progressif et régulier de ce ratio, avec l'objectif de maintenir un "coussin managérial" de 100 à 150 points de base au-dessus des nouvelles exigences réglementaires.

Crédit agricole et Natixis ont également publié depuis le début de la semaine des ratios supérieurs aux exigences prudentielles.   Suite...