Le troisième patient implanté d'une prothèse Carmat est décédé

mardi 22 décembre 2015 18h19
 

PARIS, 22 décembre (Reuters) - Carmat a annoncé mardi que le troisième patient implanté avec sa prothèse cardiaque le 8 avril dernier était décédé le 18 décembre, à l'âge de 74 ans, sans que les analyses ne montrent d'implication de la prothèse.

"Sur la base des informations disponibles à date, il s'agit d'une mort subite par arrêt respiratoire au cours d'une insuffisance rénale chronique", précise le groupe dans un communiqué.

"Les analyses réalisées n'ont pas montré d'implication de la prothèse dans le décès du patient", souligne-t-il, confirmant qu'il comptait poursuivre l'étude de faisabilité de cette prothèse.

Au début du mois, Marcello Conviti, directeur général du groupe, avait déclaré à Reuters espérer achever d'ici la fin du 1er trimestre 2016 l'étude de "faisabilité" de son coeur artificiel, qui comprend l'implantation d'un quatrième malade.

Les deux premiers bénéficiaires de la prothèse sont morts, l'un 74 jours après son implantation et l'autre neuf mois après.

Le communiqué: bit.ly/1S8BY1p (Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)