L'indépendance de la banque centrale turque à nouveau en cause

mardi 22 décembre 2015 17h39
 

* Maintien des taux pour le 10e mois d'affilée

* Les économistes anticipaient un resserrement

* Le pouvoir politique continue de faire pression pour des taux plus bas

par Daren Butler et Nevzat Devranoglu

ISTANBUL, 22 décembre (Reuters) - La banque centrale turque a maintenu ses taux directeurs inchangés jeudi, une décision surprise qui ravive les inquiétudes sur son indépendance et remet la livre sous pression.

Les investisseurs et économistes s'attendaient très majoritairement à ce que l'institut d'émission relève ses taux pour contrer les pressions inflationnistes et contenir la baisse de la livre, la devise turque affaiblie par l'escalade de la violence dans le sud-est du pays, à majorité kurde, et la montée des tensions avec la Russie.

La Banque centrale de la République de Turquie (CBRT) a pourtant opté pour le statu quo pour le 10e mois consécutif, malgré un taux d'inflation qui a atteint 8,1% en novembre, bien au-dessus de son objectif de 5%.

Elle a fait savoir toutefois qu'elle commencerait à "simplifier" sa politique monétaire à compter de sa prochaine réunion de janvier si les conditions le permettent - un signal aux investisseurs qui demandent le retour à un taux directeur unique plutôt que le système actuel de taux multiples, jugé trop complexe.

"Tout cela soulève à nouveau de sérieuses questions sur l'indépendance de la CBRT. Même des analystes comme moi très haussiers sur la Turquie en sont réduits à essayer de comprendre", concède Timothy Ash, chez Nomura International.   Suite...