Décès de Yoshikazu Hanawa, prédécesseur de C. Ghosn chez Nissan

mardi 22 décembre 2015 15h35
 

TOKYO, 22 décembre (Reuters) - Nissan a annoncé mardi la disparition de Yoshikazu Hanawa, son ancien PDG qui négocia en 1999 l'alliance entre le constructeur japonais alors en grande difficulté et Renault.

Hanawa, décédé la semaine dernière à l'âge de 81 ans, avait pris les commandes de Nissan en 1996. Très vite, la montagne de dettes du groupe et ses faibles performances commerciales le poussèrent à chercher un partenaire pour éviter la faillite.

Hanawa a d'abord approché Ford et l'ex-DaimlerChrysler avant de trouver un accord avec Renault, qui prit à cette occasion une participation de contrôle dans le groupe japonais.

Nissan, grâce à sa forte implantation à l'international et notamment aux Etats-Unis, a depuis dépassé son partenaire en taille et l'Alliance est aujourd'hui le quatrième constructeur mondial par ses ventes cumulées.

"Hanawa-san était un membre important de la famille Nissan et au coeur de la fondation de l'Alliance", a réagi dans un communiqué Carlos Ghosn, le PDG de Nissan et de Renault, en utilisant la formule de politesse japonaise pour celui auquel il a succédé.

"Il était une source d'inspiration pour beaucoup d'entre nous et un contributeur important à l'industrie automobile mondiale."

L'Alliance Renault-Nissan est sortie ce mois-ci d'un bras de fer de huit mois avec l'Etat français, premier actionnaire de Renault, parvenant à un compromis sur l'équilibre des pouvoirs au sein du groupe franco-japonais. (Naomi Tajitsu, Véronique Tison pour le service français, édité par Gilles Guillaume)