GB-Peine réduite en appel pour Tom Hayes dans le dossier Libor

lundi 21 décembre 2015 16h25
 

LONDRES, 21 décembre (Reuters) - La cour d'appel de Londres a réduit de 14 à 11 ans la peine d'emprisonnement de Tom Hayes, ancien trader condamné pour manipulation du marché des taux d'intérêt Libor, jugeant notamment que le fait qu'il souffre d'un syndrome d'Asperger comme une circonstance atténuante.

L'ex-trader vedette d'UBS et de Citigroup a été condamné cet été pour avoir manipulé les taux Libor (London Interbank offered rate) sur une période allant de 2006 à 2010.

Le syndrome d'Asperger est une forme d'autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage, avec au contraire des capacités supérieures à la moyenne dans certains domaines. (Simon Jessop; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)