RPT-Wall St-Le pétrole risque de gâcher le "rallye" de fin d'année

lundi 21 décembre 2015 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche initialement publiée dimanche)

par Lewis Krauskopf

NEW YORK, 21 décembre (Reuters) - A sept séances et demie de la nouvelle année, les acteurs de marché estiment que le traditionnel "rallye" de fin d'année de Wall Street peut encore avoir lieu même si la déprime des cours du pétrole pourrait venir gâcher les vacances des investisseurs.

Même si le S&P 500 est en repli de 3,60% depuis le 30 novembre, décembre représente en moyenne le meilleur mois depuis 1950 pour l'indice des référence des gérants de fonds.

En outre, comme la hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale a enfin eu lieu, les intervenants devraient pouvoir commencer à penser à autre chose.

Mais le nouvel accès de faiblesse du pétrole, qui pâtit toujours du déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone, est source de grandes inquiétudes.

Au cours des 20 dernières séances, la corrélation a été forte entre le S&P 500 et les cours du brut, non loin de creux de quelque 10 ans.

"Sans que l'on sache vraiment pourquoi, le thème est récurrent : les prix bas du pétrole ne sont pas une bonne nouvelle pour le marché actions", a déclaré Eric Kuby, chargé des investissements chez North Star Investment Management.

Après avoir perdu quelque 10% en novembre, le brut léger américain (WTI) et le Brent, les deux cours de référence de l'or noir, sont en repli de respectivement 16,6% et 17,3% depuis le début du mois de décembre.   Suite...