LEAD 1-Niel voit Telecom Italia comme prédateur et non une cible

vendredi 18 décembre 2015 17h39
 

* Niel dit que la vision de Tel Italia comme cible est fausse

* Le patron de Tel Italia juge la vision de Niel "claire et forte"

* Telecom Italia, plus gros volume en Europe en nombre d'actions (Actualisé avec précisions, contexte, analystes, cours de Bourse)

par Agnieszka Flak

ROME/MILAN, 18 décembre (Reuters) - Xavier Niel a déclaré vendredi, dans une interview au quotidien italien La Stampa, qu'il voyait Telecom Italia comme un prédateur plutôt qu'une cible et avait des idées pour améliorer le groupe qu'il qualifie d'"opérateur fantastique".

L'opérateur historique italien est au centre de vives spéculations depuis que le fondateur d'Iliad est potentiellement devenu son deuxième actionnaire, derrière Vivendi, via l'achat de 225 millions d'euros d'options, susceptibles de lui octroyer un peu plus de 15% du capital.

Le groupe de médias français Vivendi en est le premier actionnaire, avec 20,5% du capital, et vient d'obtenir quatre sièges au conseil d'administration.

Dans ses premiers commentaires depuis le rachat des options Télécom Italia, Xavier Niel se définit dans l'interview comme un investisseur industriel et non comme un "raider" financier.

Il ne fait toutefois aucun commentaire sur l'éventualité de convertir ces options en actions ordinaires.   Suite...