** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 18 décembre 2015 08h02
 

PARIS, 18 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en recul vendredi à l'ouverture dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques, repartis à la baisse après avoir salué le premier resserrement monétaire intervenu aux Etats-Unis depuis près de 10 ans.

La légère euphorie qui a baigné les marchés européens après l'annonce par la Réserve fédérale d'un relèvement de ses taux n'aura donc pas duré.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,8% et le FTSE à Londres 0,4%.

L'indice européen FTSEurofirst 500 a gagné jeudi 1,3%, les investisseurs voyant dans le relèvement par la Fed de ses taux d'intérêt une marque de confiance en la première économie du monde.

Ce relèvement d'un quart de point de l'objectif des fed funds, à 0,25-0,50%, a été accompagné de commentaires bien reçus de Janet Yellen, la présidente de la Fed, qui a réaffirmé que la normalisation de la politique monétaire serait graduelle et conditionnée à l'évolution de l'inflation, laquelle reste loin de l'objectif de 2% de la banque centrale américaine.

Wall Street, qui avait également fait bon accueil à la décision annoncée mercredi par la Fed, est repartie jeudi à la baisse, pénalisée par le recul des cours du pétrole et par des prises de bénéfice.

Les compartiments de l'énergie et des matières premières ont tiré le marché à la baisse dans le sillage des cours du brut, qui ont poursuivi leur glissade, le brut léger américain perdant jusqu'à 2,5% en séance, sous les 35 dollars le baril.

La Bourse de Tokyo a suivi le mouvement, terminant vendredi en baisse après avoir brièvement bondi à l'annonce par la Banque du Japon d'un élargissement des actifs qu'elle rachètera dans le cadre de son programme d'assouplissement.

La banque centrale a annoncé qu'elle étendrait ses achats à des obligations d'Etat à maturité plus longue et à des fonds indiciels (ETF) spécifiques.   Suite...