Martin Shkreli, patron du laboratoire Turing, arrêté par le FBI

vendredi 18 décembre 2015 03h14
 

par Nate Raymond

NEW YORK, 18 décembre (Reuters) - Martin Shkreli, incarnation aux yeux de ses détracteurs de la flambée des prix des médicaments sur ordonnance aux Etats-Unis, a été arrêté jeudi par le FBI dans le cadre d'une enquête fédérale concernant son ancien fonds spéculatif et un laboratoire pharmaceutique qu'il a dirigé.

Un journaliste de Reuters a assisté à l'arrestation à Manhattan et une porte-parole du FBI l'a confirmée.

Agé de 32 ans, Martin Shkreli est désormais directeur général de Turing Pharmaceuticals et KaloBios Pharmaceuticals , dont le titre s'effondrait de 53% à 11,03 dollars dans les transactions avant l'ouverture de la séance à Wall Street.

L'enquête pour fraude financière le concernant se rapporte toutefois à la période où il gérait le fonds spéculatif MSMB Capital Management puis dirigeait le laboratoire biopharmaceutique Retrophin, a dit une personne informée du dossier.

Selon cette source, Martin Shkreli est soupçonné d'avoir illégalement utilisé des actifs de Retrophin pour rembourser des dettes alors que MSMB venait d'essuyer des millions de dollars de pertes.

Le parquet a par la suite annoncé que Martin Shkreli allait être inculpé devant un tribunal fédéral de Brooklyn dans le cadre d'une affaire concernant Retrophin, dont l'action baissait de 6,2% à 20,02 dollars en avant-Bourse.

Les avocats de Martin Shkreli n'ont pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaires. Turing et KaloBios ont refusé de s'exprimer sur le sujet. Retrophin a pour sa part déclaré avoir "pleinement coopéré" à l'enquête et a refusé de s'exprimer davantage.

MSMB Capital Management avait été créé en 2009 et Martin Shkreli avait annoncé sa fermeture en 2012, année au cours de laquelle avait été fondé Retrophin dont Martin Shkreli a été directeur général jusqu'à en être limogé en septembre 2014.   Suite...