16 décembre 2015 / 19:54 / il y a 2 ans

LEAD 2-La Fed relève ses taux comme attendu, confiante dans l'économie

* La Fed relève sa fourchette d'objectif de taux à 0,25%-0,50%

* Première hausse de taux depuis 2006

* Yellen assure que le resserrement monétaire sera progressif

* Wall Street rassurée (Actualisé avec déclarations de Janet Yellen, réactions des marchés)

par Howard Schneider et Jason Lange

WASHINGTON, 16 décembre (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a relevé mercredi ses taux d'intérêt pour la première fois depuis près de 10 ans en exprimant sa confiance dans le fait que l'économie des Etats-Unis avait désormais largement surmonté les conséquences de la crise financière de 2007-2009.

Usant d'un ton accommodant, la Réserve fédérale souligne clairement que cette hausse de taux est une première étape d'un resserrement "progressif" de sa politique monétaire et qu'elle surveillera avant tout l'inflation avant de décider d'un nouveau relèvement des taux.

A l'issue d'une réunion de deux jours, le comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed a décidé à l'unanimité de relever de 25 points de base sa fourchette d'objectif du taux des Fed Funds à 0,25%-0,50%, alors qu'elle la maintenait proche de zéro depuis le 16 décembre 2008.

Cette première hausse des taux depuis 2006 aux Etats-Unis était largement anticipée par les investisseurs et la Bourse de New York a réagi positivement à la perspective de futurs relèvements seulement "progressifs", le Dow Jones finissant sur un gain de 1,28%.

Le dollar a pour sa part effectué des va-et-vient entre 1,09 et 1,10 pour un euro, au gré des déclarations de Janet Yellen, la présidente de la Fed.

"Avec une économie qui se comporte bien et qui devrait continuer à le faire, le comité a jugé qu'une hausse modeste de l'objectif des Fed Funds est maintenant appropriée", a dit Janet Yellen au cours d'une conférence de presse, tout en soulignant que, "même après cette hausse, la politique monétaire reste accommodante".

Dans le communiqué accompagnant sa décision, le FOMC a souligné l'"amélioration considérable" du marché du travail aux Etats-Unis, avec un taux de chômage tombé à 5%, et il s'est dit "raisonnablement confiant dans le fait que l'inflation progressera à moyen terme vers son objectif de 2%".

Jugeant que la reprise économique avait fait "de grands progrès" mais qu'elle n'était "pas encore achevée", Janet Yellen a laissé entendre que la hausse des taux ne serait pas automatique à l'avenir mais qu'elle dépendrait de l'évolution prévisible de la situation de l'économie américaine.

PROJECTIONS ÉCONOMIQUES INCHANGÉES

"Pour maintenir l'économie sur sa trajectoire de croissance (...) nous aimerions éviter une situation dans laquelle nous maintiendrions (une politique monétaire) si accommodante pendant si longtemps que nous aurions à la resserrer brutalement", a dit la présidente de la Fed.

Les contrats sur les futurs de taux indiquent que les traders anticipent désormais une prochaine hausse des taux en avril.

Treize des 19 banques correspondantes de la Fed pour ses opérations sur le marché monétaire (primary dealers) interrogées par Reuters après l'annonce de la Fed, s'attendent à un nouveau relèvement des taux au premier trimestre 2016.

Les nouvelles projections économiques de la Fed sont globalement inchangées par rapport à celles du mois de septembre, avec un taux de chômage qui devrait reculer à 4,7% l'année prochaine pour une croissance économique de 2,4%.

La position de la Fed semble être le fruit d'un compromis entre "faucons", partisans de longue date d'un tour de vis monétaire, et "colombes", redoutant que l'économie américaine soit encore trop fragile pour supporter une hausse de taux.

"La Fed se plie en quatre pour garantir aux marchés que, en s'engageant sur une voie 'progressive', ce ne sera pas un cycle traditionnel de taux d'intérêt", a commenté Mohamed El-Erian, économiste chez Allianz.

La Fomc maintient un objectif médian de taux des Fed Funds à 1,375% fin 2016, ce qui implique quatre hausses des taux d'un quart de point au cours de l'année prochaine.

Pour pouvoir amener le taux des Fed Funds à l'intérieur de la nouvelle fourchette cible de 0,25%-0,5%, la Réserve fédérale a annoncé qu'elle fixerait le taux d'intérêt versé aux banques sur leurs réserves excédentaires à 0,5% et qu'elle proposerait de céder jusqu'à 2.000 milliards de dollars de titres en réméré, un montant élevé qui illustre sa détermination à faire grimper ses taux dans la fourchette prévue.

Plusieurs banques ont annoncé qu'elles répercuteraient dès jeudi la décision de la Fed sur leurs propres taux de base.

Tableau des projections de la Réserve fédérale:

Communiqué du FOMC en anglais : (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below