Carlyle et KKR en lice pour l'électronique de défense d'Airbus-sources

mercredi 16 décembre 2015 18h32
 

FRANCFORT, 16 décembre (Reuters) - Airbus Group a présélectionné Carlyle et KKR pour la vente de ses actifs d'électronique de défense après avoir obtenu des deux fonds américains de capital-investissement des offres nettement supérieures à celles des autres parties intéressées, a-t-on appris auprès de trois sources proches du dossier.

Le groupe allemand de défense Rheinmetall ainsi qu'un consortium comprenant OHB et Cinven ont été informés qu'ils n'étaient pas retenus, ont-elles précisé.

Carlyle et KKR n'ont pas souhaité faire de commentaire et Airbus n'a pu être joint dans l'immédiat.

Le responsable de la stratégie d'Airbus, Marwan Lahoud, avait déclaré mardi que le groupe comptait conclure la cession avant la fin de l'année.

Une quatrième source au fait des tractations avait indiqué plus tôt dans la journée de mercredi qu'aucune sélection n'avait encore été effectuée.

Des sources avaient précédemment indiqué que l'activité d'électronique de défense, qui réalise un Ebitda annuel d'environ 90 millions d'euros pour son coeur de métier, pourrait être cédée pour un montant allant jusqu'à un milliard d'euros. (Arno Schütze, Véronique Tison pour le service français)