Halliburton, Baker Hughes priées de céder plus pour leur fusion

mardi 15 décembre 2015 21h30
 

15 décembre (Reuters) - Les autorités américaines de la concurrence ne sont pas satisfaites par les concessions proposées par Halliburton et Baker Hughes en vue d'obtenir leur accord à une fusion, ont annoncé mardi les deux compagnies para-pétrolières américaines.

Halliburton et Baker Hughes jugent peu probable de parvenir à un accord avec le département américain de la Justice dès ce mardi, date à partir de laquelle elles pourraient officiellement conclure leur transaction, une opération de 35 milliards de dollars (32 milliards d'euros) susceptible de donner naissance au deuxième groupe mondial de services pétroliers derrière Schlumberger.

La date-butoir pour sceller la fusion a été repoussée au 30 avril prochain et les autorités attendent que les deux compagnies présentent de nouvelles propositions, ont précisé Halliburton et Baker Hughes. (Shubhankar Chakravorty à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)