LEAD 2-Aveva et Schneider renoncent à un rapprochement trop risqué

mardi 15 décembre 2015 12h56
 

* La transaction jugée trop complexe et risquée

* La chute des cours du brut avait influé sur les discussions-sce

* L'action Aveva chute d'un tiers à Londres

* Le groupe britannique réaffirme ses prévisions de résultats (Actualisé avec cours, précisions et commentaire)

par Sarah Young et Gilles Guillaume

LONDRES/PARIS, 15 décembre (Reuters) - L'éditeur britannique de logiciels industriels Aveva et le français Schneider Electric ont abandonné mardi le projet de rapprochement de leurs activités de logiciels, jugeant d'un commun accord l'opération trop complexe et risquée.

Aveva, dont les logiciels servent à concevoir des plates-formes pétrolières, navires ou centrales nucléaires, a vu son titre s'effondrer d'un tiers à la Bourse de Londres en dépit de spéculations sur de nouvelles manifestations d'intérêt.

Vers 12h50, le titre chute de 34,6% à 1.417 pence alors que Schneider est en légère hausse à 52,65 euros (+0,44%) à la Bourse de Paris.

Le groupe français avait annoncé le 20 juillet qu'il investirait 550 millions de livres (756 millions d'euros) dans des actions nouvelles d'Aveva afin de prendre une participation de 53,5% dans le leader des logiciels industriels issu de ce rapprochement.   Suite...