BOURSE-Metro monte après un T4 2014-2015 meilleur que prévu

mardi 15 décembre 2015 11h09
 

DUSSELDORF, 15 décembre (Reuters) - Le titre Metro prenait plus de 2% mardi vers le milieu de matinée à la Bourse de Francfort, le distributeur allemand ayant annoncé à la fois un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et un endettement divisé par près de deux, tout en anticipant une hausse de ses résultats pour 2015-2016.

Vers 09h45 GMT, l'action avance de 2,24% à 27,65 euros alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de la distribution prend 1,84%. Depuis le début de l'année, elle est en hausse de plus de 9% contre +7% pour l'indice sectoriel.

Après des années de restructuration et d'amaigrissement, Metro, le numéro quatre de la distribution en Europe, confirme son redressement malgré un environnement qu'il prévoit "difficile" dans les 12 mois qui viennent.

Sur le quatrième trimestre, clos le 30 septembre, de l'exercice 2014-2015, le groupe allemand a dégagé un résultat opérationnel avant élément exceptionnels en hausse de 8%, à 435 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne 379 millions.

Il y a près de deux mois, Metro avait déjà annoncé un repli de 1,1% de son chiffre d'affaires sur la période, à 14,2 milliards, en raison surtout d'un effet de change et des cessions d'actifs, tout en se disant à l'époque confiant pour la période des fêtes de fin d'année.

Pour l'exercice qui vient de commencer, l'entreprise a dit anticiper une légère hausse de ses ventes et de son bénéfice d'exploitation courant, ses divisions commerce de gros ("cash and carry") et la distribution d'électronique grand public devant réaliser les meilleures performances.

Metro a dit que cela serait possible malgré un "environnement économique qui reste difficile", le groupe prévoyant de continuer à mettre l'accent sur un strict contrôle des coûts et sur la refonte de ses modèles d'entreprise.

Les trois divisions du groupe, le commerce de gros, le premier distributeur européen d'électronique grand public Media-Saturn et les hypermarchés Real, ont vu leur résultat augmenter sur la période.

Metro, qui vient notamment de vendre sa chaîne de grands magasins Kaufhof, a vu son endettement baisser de 2,2 milliards d'euros pour revenir à 2,5 milliards.

"Nous allons continuer à remodeler et à moderniser nombre de nos magasins (...), tirer parti d'acquisitions prometteuses et envisager de nouveaux objectifs en matière d'expansion", déclare Olaf Koch, président du directoire du groupe, cité dans un communiqué.

Fin novembre, le groupe a annoncé une hausse plus importante que prévu de son dividende tout en disant qu'il verserait désormais à ses actionnaires une part plus important de son bénéfice annuel. (Emma Thomasson, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)