LEAD 1-Shell prévoit 2.800 emplois détruits de plus après la fusion

lundi 14 décembre 2015 14h38
 

* Feu vert de Pékin à la fusion

* Encore 3% des emplois perdus dans la nouvelle entité

* AGE de Shell et de BG sur la fusion

* L'opération censée être bouclée au début 2016

* L'action Shell baisse (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

par Ron Bousso

LONDRES, 14 décembre (Reuters) - Royal Dutch Shell pense supprimer encore des milliers d'emplois pour réaliser des économies si son OPA sur BG Group se réalise comme prévu au début de l'an prochain à la suite du feu vert donné par la Chine à l'opération.

Cette acquisition annoncée le 8 avril est autorisée par le ministère du Commerce chinois, a dit le géant pétrolier anglo-néerlandais lundi. L'Australie, le Brésil et l'Union européenne avaient donné leur accord précédemment.

Shell et BG vont à présent envoyer une notice de fusion à leurs actionnaires et convoquer des assemblées générales extraordinaires (AGE) pour qu'ils votent. En cas de oui, l'opération sera soumise à la justice 10 jours plus tard et pourrait ainsi être bouclée d'ici le début février.   Suite...