Halliburton-L'UE exprimera ses inquiétudes sur Baker Hughes-sces

vendredi 11 décembre 2015 21h20
 

BRUXELLES, 11 décembre (Reuters) - Le groupe de services pétroliers américain Halliburton rencontrera la semaine prochaine les autorités de la concurrence européennes, qui lui signifieront ses réserves au sujet de son projet de rachat de son concurrent Baker Hughes pour 35 milliards de dollars (31,8 milliards d'euros), a dit vendredi une source proche du dossier.

La Commission européenne passe en revue le projet de rapprochement entre le numéro deux et le numéro trois mondial du secteur depuis le 27 novembre, jour où Halliburton a soumis une nouvelle demande d'approbation après qu'une première requête avait été retoquée faute d'informations suffisantes.

Cette enquête préliminaire de la Commission devrait s'achever le 12 janvier.

Fin septembre, Halliburton et Baker Hughes ont annoncé qu'ils allaient céder davantage d'activités dans le but de faire approuver leur projet de fusion, qui suscite également quelques réticences de la part des autorités américaines.

Ces dernières ne sont pas encore prononcées sur le projet. Les deux entreprises attendent également l'avis de l'Australie et du Brésil.

Le rapprochement a déjà été approuvé par le Canada, le Kazakhstan, l'Afrique du Sud, la Colombie et la Turquie. (Foo Yun Chee, Benoît Van Overstraeten pour le service français)