La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 11 décembre 2015 17h57
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 11 décembre (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi
à la Bourse de Paris, qui a fini en nette baisse une séance
plombée par les craintes entourant la Chine et la croissance
mondiale ainsi que par un nouveau recul des cours du pétrole et
une remontée de l'euro avant la réunion de la Réserve fédérale
américaine la semaine prochaine.
    Le CAC 40 a terminé en baisse de 1,84% à 4.549,56
points. Sur la semaine, l'indice phare de la place parisienne
perd 3,5%.
    
    * Dans ce contexte, les valeurs CYCLIQUES et FINANCIERES ont
souffert.
    ARCELORMITTAL a lâché 6,38% à 3,595 euros, plus
forte baisse du CAC 40, SCHNEIDER ELECTRIC, sur
laquelle RBC a abaissé sa recommandation de surperformance à
performance en ligne, a reculé de 3,18% à 53,25 euros et VALEO
 de 2,65% à 134,10 euros.
    Du côté des financières, SOCIETE GENERALE a baissé
de 2,41% à 40,685 euros, AXA de 2,32% à 24,65 euros et
CREDIT AGRICOLE de 2,01% à 10,23 euros.
    
    * RENAULT s'est replié de 5,28% à 87,84 euros. Le
conseil d'administration du constructeur a approuvé un accord
sur l'alliance Renault-Nissan, qui prévoit notamment de
plafonner à 17,9% les droits de vote de l'Etat au sein du
constructeur français sur les sujets non stratégiques.
 et Un accord jugé à minima par
certains investisseurs.
    
    * Toujours dans l'automobile, FAURECIA (-6,09% à
33,525 euros) a également été pénalisé par une note de Crédit
suisse, qui estime que la  surexposition de l'équipementier à
Volkswagen éclipse l'amélioration des perspectives
de production en Chine. 
        
    * AIRBUS GROUP (-2,96% à 62,28 euros) et
STMICROELECTRONICS (-2,48% à 6,183 euros) ont pâti de
la remontée de l'euro à près de 1,10 dollar (1,0989 dollar vers
17h40).
    
    * Les VALEURS liées au pétrole ont perdu du terrain dans le
sillage des cours de l'or noir (-4,23% pour le baril de Brent
 ).
    TOTAL a lâché 2,97% à 41,80 euros et VALLOUREC
 4,94% à 8,332 euros.
    
    * PUBLICIS GROUPE (-2,15% à 57,69 euros) a perdu
le budget médias de L'Oréal aux Etats-Unis, encaissant
un revers supplémentaire après la perte de plusieurs gros
contrats, a-t-on appris d'une source au fait du dossier,
confirmant des informations du Financial Times. 
    
    * SOLVAY (+0,09% à 92,20 euros) a signé la seule
hausse du CAC 40, la valeur rebondissant sur un support
technique à près de 92 euros.
    
    * ADOCIA (+2,36% à 72,47 euros) a fini en tête des
rares progressions du SBF 120 après avoir annoncé avec
Eli Lilly  les résultats positifs d'une étude clinique
préliminaire de Phase 1 évaluant BioChaperone Lispro U200, une
formulation plus concentrée de BioChaperone Lispro, la
formulation ultra-rapide d'insuline lispro licenciée à
l'américain. (Le communiqué: bit.ly/1Z3ijlk)
    
    * ELIOR a grimpé de 2,04% à 17,75 euros après la
publication de résultats jugés solides pour son exercice
2014-2015 et de perspectives encourageantes pour 2015-2016.
 
    
    * SUEZ s'est octroyé 0,17% à 17,33 euros soutenu
par un article des Echos évoquant une possible prise de contrôle
par Engie. 
    
    * EUROFINS SCIENTIFIC a chuté de 9,68% à 306,20
euros, recul le plus marqué du SBF 120, après avoir
renoncé à un placement d'un million d'actions nouvelles,
invoquant de mauvaises conditions de marché. 
    
    * MAUNA KEA TECHNOLOGIES s'est octroyé 2,19% à
3,27 euros après avoir signé avec Cook Medical un partenariat
pluriannuel de commercialisation mondiale. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par
Jean-Michel Bélot)