Vers un compromis entre l'Etat et Renault-Nissan-sources

jeudi 10 décembre 2015 20h36
 

* Les discussions progressent vers un accord-sources

* Des détails restaient encore à régler jeudi soir

* La menace d'une dénonciation de l'accord de 2002 était jugée sérieuse-source

* Conseil d'administration de Renault vendredi matin

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Les discussions entre l'Etat et Renault-Nissan avancent et devraient déboucher sur un compromis, ont indiqué jeudi soir plusieurs sources proches du dossier, à la veille d'un conseil d'administration de Renault présenté comme décisif.

Les réunions de négociations entre les deux principaux actionnaires du constructeur automobile français, l'Etat et Nissan, se sont enchaînées toute la semaine, avec pour objectif de parvenir à un accord avant le conseil de vendredi matin présenté comme une "échéance importante" par le PDG Carlos Ghosn.

"Nous faisons des progrès vers un accord qui rétablira l'équilibre de l'alliance", a dit à Reuters une source proche de Renault-Nissan. "Mais le compte n'y est pas encore."

Du côté du gouvernement, on indique aussi qu'un accord de principe a été trouvé sur certains sujets de dispute, mais qu'il reste encore à en définir les détails.   Suite...