Volkswagen promet de renforcer ses contrôles internes

jeudi 10 décembre 2015 14h15
 

WOLFSBURG, Allemagne, 10 décembre (Reuters) - Volkswagen a annoncé jeudi des mesures destinées à renforcer la surveillance du développement de ses logiciels pour moteurs, afin d'éviter à l'avenir des manipulations du type de celle des tests anti-pollution aux Etats-Unis, à l'origine de la plus grave crise de l'histoire du groupe.

Le constructeur automobile allemand a ajouté que l'ensemble des structures de direction de ses activités serait remaniées d'ici début 2017.

Le numéro un européen du secteur a ouvert en septembre des enquêtes internes et externes après avoir reconnu avoir truqué les résultats des tests d'émissions polluantes de plusieurs modèles diesel vendus sur le marché américain.

"Aucune raison commerciale ne justifie de franchir les limites juridiques et éthiques", a déclaré le président du conseil de surveillance, Hans Dieter Pötsch, lors d'une conférence de presse jeudi. "Même si nous ne pouvons pas empêcher une fois pour toutes des infractions individuelles, il sera très difficile à l'avenir de contourner nos procédures."

Il a ajouté que l'enquête menée par le cabinet juridique américain Jones Day progressait mais qu'il faudrait du temps pour qu'elle aboutisse à des conclusions.

Il a précisé que le groupe ne publiait pour l'instant le nom d'aucun salarié impliqué mais qu'il était probable que quelques uns d'entre eux seulement aient pris part à la tromperie.

"UNE CHAÎNE D'ERREURS"

"Nous ne parlons pas ici d'une erreur ponctuelle mais d'une chaîne d'erreurs", a-t-il toutefois souligné.   Suite...