Chine-JPMorgan et UBS ont pris des parts dans PSBC avant l'IPO

mercredi 9 décembre 2015 11h23
 

PEKIN, 9 décembre (Reuters) - Postal Savings Bank of China (PSBC), la banque postale chinoise, a annoncé mercredi avoir levé quelque sept milliards de dollars (6,4 milliards d'euros) via le placement d'une participation de 17% de son capital auprès d'investisseurs, dont UBS et JPMorgan.

Ce placement intervient peu avant l'introduction en Bourse, à Hong Kong, de PSBC, une opération qui devrait représenter entre 12 et 15 milliards de dollars, ce qui en fera vraisemblablement l'une des plus importantes mises sur le marché de 2016.

Filiale du groupe public China Post, PSBC compte quelque 500 millions de clients, soit près de la moitié de la population de la République populaire et dispose du réseau bancaire le plus étendu du pays.

Parmi les autres investisseurs ayant acheté des titres PSBC figurent Ant Financial, la division financière d'Alibaba , Tencent Holdings, le fonds de pension canadien CPPIB, China Life Insurance , les singapouriens DBS et Temasek, China Telecom et la Société financière internationale, une division de la Banque mondiale.

Par le passé, des investissements effectués par des banques occidentales dans des banques chinoises avant leur introduction en Bourse ont généré des milliards de dollars de profits.

Le placement valorise PSBC, sixième banque chinoise en termes d'actifs, à environ 41,5 milliards de dollars. (Clark Li et Matthew Miller, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)