STRATEGIE 2016-La Financière de l'Echiquier privilégie les actions européennes

mardi 8 décembre 2015 18h25
 

PARIS, 8 décembre (Reuters) - ** La Financière de l'Echiquier (LFDE) estime que le potentiel des actions européennes reste intact en 2016, alors que les opportunités boursières vont se faire plus rares aux Etats-Unis avec le tassement des profits des entreprises américaines et le spectre d'un "atterrissage en catastrophe" (hard landing) qui s'éloigne en Chine.

** Au niveau de la Réserve fédérale américaine, LFDE dit ne plus avoir de doute sur une légère hausse des taux au mois de décembre, qui devrait enclencher une remontée très progressive du niveau des taux américains, ce qui devrait ralentir la croissance des bénéfices par action des groupes américains.

** En Europe, au contraire, les actions européennes pourraient commencer à rattraper les cours américains, notamment grâce à l'action de la Banque centrale européenne. Si les marchés ont mal réagi aux annonces de Mario Draghi la semaine dernière, "c'est parce qu'ils en attendaient tellement qu'ils ne pouvaient qu'être déçus", a analysé mardi Marc Craquelin, directeur de la gestion d'actifs.

** La Financière de l'Echiquier a donc relevé la part des actions de la zone euro dans ses investissements, qui représentent désormais 17% de son portefeuille.

** Pour illustrer ses thématiques d'investissement, LFDE a indiqué que ses dix plus importantes participations étaient Michelin, Faurecia, Reckitt Benckiser , Scor, Prudential, Gemalto, Elior, Spie, Zodiac Aerospace et Fresenius.

* LE POINT sur la gestion d'actifs en France (Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)