STRATEGIE 2016-Groupama AM table sur la reprise mais sans accélération

lundi 7 décembre 2015 17h07
 

PARIS, 7 décembre (Reuters) - * Groupama Asset Management table sur une poursuite de la reprise économique mondiale en 2016 mais sans accélération, et sur une poursuite des politiques monétaires très accommodantes et de reflation des actifs financiers. La société de gestion prévoit aussi une croissance tendanciellement ralentie en Chine mais sans "rupture" (hard landing).

* Dans ce contexte, a expliqué lundi lors d'un point de presse Gaëlle Malléjac, directrice des investissements, Gestions actives, Groupama AM table sur des taux d'intérêt "durablement bas" et donc un soutien aux classes d'actifs crédit et actions. Christophe Morel, chef économiste, a expliqué que la démographie, la faible progression de la productivité due à l'insuffisance de l'investissement et l'ampleur de l'endettement public et privé sont autant de freins à la croissance.

* Groupama AM anticipe, à partir de la semaine prochaine, le lancement d'un processus de resserrement de la politique monétaire de la Fed "très progressif" qui se limitera à trois hausses de 25 points de base du taux des fed funds, qui passerait d'une fourchette de 0%-0,25% aujourd'hui à 1,0% d'ici à la fin 2016.

* Groupama AM surpondère les actions et privilégie l'exposition "à des facteurs de risques performants sur le long terme" (Small & Mid Cap, en priorité en zone euro, pour tirer bénéfice des niches de croissance; valeurs à faible volatilité pour absorber les chocs de volatilité).

* Elle sous-pondère les emprunts d'Etat du 'noyau dur' de la zone euro, surpondère les pays périphériques ainsi que le crédit (obligations d'entreprises avec une préférence pour les dettes subordonnées des financières). Elle accroît sa poche de "liquidités" pour pouvoir acheter des "sociétés domestiques décotées avec levier sur le cycle".

LE POINT sur la gestion d'actifs en France

(Raoul Sachs)