PSA passe sous la barre des 50% du capital de Faurecia-AMF

lundi 7 décembre 2015 16h13
 

PARIS, 7 décembre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën est passé sous la barre des 50% du capital de l'équipementier automobile Faurecia, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) publié lundi.

Ce franchissement de seuil a eu lieu jeudi dernier et fait suite à la conversion d'obligations "Oceane" (obligations convertibles en actions nouvelles et existantes), qui a provoqué une augmentation du nombre d'actions et de droits de vote de l'équipementier.

PSA, qui détenait encore 51,7% de Faurecia au 31 décembre 2014, a vu sa participation reculer à 49,48%. Ses droits de vote sont passés sous la barre des deux tiers, à 65,81%, une position qui lui permet de continuer à consolider Faurecia dans ses comptes.

La réduction du poids de PSA va continuer puisque Faurecia a également annoncé lundi le remboursement anticipé des Oceane émises en septembre 2012, qui devrait lui permettre de réduire son endettement d'un montant de l'ordre de 250 millions d'euros.

Confirmant un article du site d'informations économiques latribune.fr, un porte-parole de Faurecia a précisé à Reuters qu'à terme la part de PSA devrait tomber à 46,4% du capital et 63% des droits de vote.

Faurecia est né en 1997 de la fusion du spécialiste des garnitures à ressort de sièges automobiles Bertrand Faure et d'ECIA, filiale de PSA fabriquant des sièges, blocs avant et aménagements intérieurs de véhicules.

Le marché spécule depuis des années sur une vente de Faurecia par PSA, pour imiter le mouvement de la plupart des constructeurs automobiles avec leurs anciennes filiales.

Mais, pour l'heure, PSA donne la priorité à son redressement financier et Faurecia a pesé au premier semestre pour plus de 40% dans le bénéfice opérationnel courant de son pôle automobile, hors coentreprises chinoises.

"Faurecia est un actif important pour le groupe", a déclaré un porte-parole du constructeur automobile. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)