France-La BDF ne prévoit plus que 0,3% de croissance au T4

mardi 8 décembre 2015 08h30
 

PARIS, 8 décembre (Reuters) - La Banque de France ne prévoit plus que 0,3% de croissance pour l'économie française au quatrième trimestre, contre 0,4% auparavant, dans sa deuxième estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture de novembre publiée mardi.

Elle fait notamment état d'un repli de l'activité dans les services à destination des ménages (hébergement-restauration, activités récréatives) après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

La nouvelle prévision pour le quatrième trimestre est inférieure à celle de l'Insee dans sa dernière note de conjoncture publiée en octobre et à celle du dernier consensus des économistes interrogés par Reuters, qui se situent à +0,4%.

L'enquête de conjoncture pour novembre fait apparaître une baisse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 98, comme dans les services, à 96, et une stabilité de l'indicateur pour le bâtiment à 96.

La Banque de France a révisé en baisse d'un point l'indicateur d'octobre pour les services, annoncé dans un premier temps à 98.

Dans l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés font état d'un ralentissement de la croissance de la production industrielle en novembre, même si les carnets de commandes sont jugés "assez bien garnis".

Le taux d'utilisation des capacités de production est en hausse pour le quatrième mois consécutif et s'inscrit à 77,8% (+0,1 point), un plus haut depuis mars 2012.

Pour le mois de décembre, une faible progression de la production est attendue.

Dans les services, l'activité a également progressé à un rythme plus modéré que les mois précédents. Si les attentats ont eu un impact sur certains secteurs, les services aux entreprises restent bien orientés et une nouvelle hausse de l'activité est anticipée dans la plupart des secteurs en décembre.   Suite...