LEAD 1-Saint-Gobain autorisé à contrôler Sika, attend la justice suisse

lundi 7 décembre 2015 10h03
 

* Feu vert de l'ensemble des autorités réglementaires

* L'accord avec la famille Burkard-Schenker prolongé

* La justice doit se prononcer sur les droits de vote

PARIS, 7 décembre (Reuters) - Saint-Gobain annonce lundi disposer de toutes les autorisations réglementaires nécessaires à la clôture de son offre de 2,65 milliards d'euros pour l'acquisition du contrôle du groupe Sika, alors que le conseil du chimiste suisse s'oppose toujours au projet dont il conteste la logique industrielle.

Cette annonce fait suite à la réception définitive de l'autorisation inconditionnelle de l'autorité de concurrence brésilienne, précise dans un communiqué le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction.

La Commission européenne, la Commission suisse des OPA et l'Autorité fédérale suisse de surveillance des marchés financiers ont validé l'offre de Saint-Gobain. Celui-ci a de son côté prolongé l'accord avec la famille Burkard-Schenker, fondatrice du groupe suisse, qui lui cède ses parts dans Sika (16,1% du capital mais 52,4% des droits de vote) dans le cadre de cette opération conclue en décembre 2014.

"Malheureusement", ajoute Saint-Gobain, "les administrateurs du conseil de Sika ont jusqu'à maintenant maintenu leur opposition à l'opération, outrepassant le cadre de leurs pouvoirs et ce en dépit des tentatives répétées de Saint-Gobain pour trouver un accord".

Le groupe dit attendre "respectueusement et avec confiance que les tribunaux suisses permettent à Schenker-Winkler Holding (SWH) de regagner ses droits de propriété et de finaliser l'opération".

La justice suisse doit décider du rétablissement ou non des droits de vote de la famille fondatrice de Sika, qui ont été réduits en avril par le conseil d'administration du groupe pour faire barrage à Saint-Gobain.   Suite...