Pas de répit dans le bras de fer sur Renault à 4 jours du conseil

dimanche 6 décembre 2015 22h08
 

* Renault prépare des propositions pour limiter l'influence française sur Nissan-sources

* Les discussions avec le gouvernement ont peu progressé-sources

* Renault mis en garde contre toute cession du contrôle de Nissan

par Laurence Frost et Gilles Guillaume

PARIS, 6 décembre (Reuters) - Renault est en train d'échafauder des propositions pour céder une partie de son pouvoir à son partenaire japonais Nissan, ont indiqué des sources. Le constructeur français cherchera dès lundi à s'assurer le maximum de soutien au sein du conseil d'administration à quatre jours d'une réunion qui s'annonce houleuse.

Renault reste à couteaux tirés avec l'Etat, son principal actionnaire, dans le bras de fer qui les oppose depuis avril sur l'équilibre de l'alliance Renault-Nissan.

Des sources ayant connaissance du dossier ont indiqué que faute de véritable progrès dans les négociations actuelles, Renault s'apprête à mettre à exécution ses menaces passées de réduire sa mainmise sur Nissan, dont il détient actuellement une participation de contrôle de 43,4%.

"On est très loin d'un accord", a dit une source proche de l'alliance. "C'est comme si le gouvernement voulait vérifier si le bluff est véritable ou non."

De l'issue du bras de fer actuel dépendra en partie l'évolution future de Renault-Nissan, aujourd'hui quatrième constructeur automobile mondial par les ventes cumulées.   Suite...