Migrants-L'UE envisage d'accroître les compétences de Frontex

vendredi 4 décembre 2015 16h45
 

par Gabriela Baczynska et Alastair Macdonald

BRUXELLES, 4 décembre (Reuters) - Face à la crise migratoire, l'Union européenne pourrait autoriser l'agence Frontex à assurer la surveillance des frontières d'un Etat membre afin de protéger l'espace Schengen, a-t-on appris vendredi de sources diplomatiques à Bruxelles.

Une telle décision devrait susciter une vive opposition de la part de certains pays soucieux de préserver leur souveraineté.

Une extension des compétences de Frontex, agence chargée de la coopération aux frontières extérieures de l'Union, est notamment souhaitée par le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière.

"La Commission devrait présenter une proposition dont le but est que Frontex puisse se substituer à un Etat national qui ne parvient pas à remplir d'une manière efficace ses obligations dans la défense des frontières extérieures", a-t-il dit à son arrivée à Bruxelles pour une réunion avec ses homologues européens.

Thomas de Maizière a précisé que la France et l'Allemagne souhaitaient un renforcement des compétences de Frontex qui, pour l'instant, se résument principalement à une coordination entre les différentes autorités frontalières nationales.

Les ministres de l'Intérieur discutent à Bruxelles des moyens de préserver l'espace Schengen au moment où la Grèce est critiquée par ses partenaires pour son manque d'efficacité à contrôler l'afflux de migrants entrant sur son territoire en provenance de Turquie.

"UN GRAND PAS"   Suite...